Résultats des ventes aux enchères d'Objets d'art par Gazette-art.com Gazette-art.com, ventes aux enchères Gazette-art.com, auction results
-Votre email -Mot de passe Besoin d'aide ?
Newsletter
Les résultats de ventes aux enchères de Sculptures en bronzes triés par prix croissant.

<br> PHARAON agenouillé <br>Bronze patine verte. <br>Devait présenter une offrande. <br>Très bel état.<br> Égypte, peut être XXIIème dynastie.<br> Haut. : 9,5 cm.
<br>François POMPON <br>
(Saulieu 9 mai 1855 - Paris 6 mai 1933)                      <p>«Panthère prête à bondir, tête dressée» <br>Sculpture en bronze à patine noire. <br>Fonte d'époque à cire perdue de VALSUANI. <br>Signé «POMPON» sur la terrasse, à sa droite. <br>Cachet « C. Valsuani cire perdue» sur la terrasse, à sa gauche. <br>H: 20,7 cm, L: 15,5 cm, P: 7 cm <br><br>Provenance: <br> - Collection privée (Suisse) <br>(copie du reçu datant du 7 mars 1934) <br><br>Bibliographie: <br> C. Chevillot, L. Colas et A. Pingeot: «Fran- çois Pompon 1855-1933», Gallimard - Electa - Réunion des Musées Nationaux, exposition au Musée d'Orsay, 1994, modèle reproduit page 213</p>
<br>Agustín CÁRDENAS <br>(Matanzas Cuba 1927 - La Havane 2001)<br><br>  SANS TITRE <br>Bronze à patine brune <br>Monogrammé en creux sous l'oeuvre <br>Numéroté 1 / 6 sur la tranche de la terrasse <br>Hauteur: 55 cm - 213/4 in. <br><br>Provenance: <br>- Galerie Jacques Barbier, Paris <br>- Collection particulière, Paris <br>
<br>DORJE LEGPA (DAM-CAN RDO-RJE LEGS-PA) <br>ART SINO-TIBÉTAIN CA 18° SIÈCLE. <br><br>Bronze doré. <br>H. 18 cm <br>Belle représentation classique, <br> d un aspect à une tête et deux bras de la divinité. <br>Il est identifiable à sa coiffure caractéristique, et essentiellement au capridé qui lui sert de monture qui présente la particularité d avoir les cornes torsadées, ce qui serait un symbole de non dualité. Originellement soumis par Padmasambhava qui en fit un des protecteurs de la doctrine bouddhiste, ce dieu fait partie des gardiens favoris de l école Nyingmapa. Bon état général, quelques rehauts de pigments colorés, la base lotiforme et la sculpture ont encore leurs plaques de consécrations en place. <br><br>Historique: <br>- Acquis dans les années 1970 - 1980
<br>François POMPON <br>(Saulieu 9 mai 1855 - Paris 6 mai 1933)<br><br>Pintade, 1924 <br>Bronze à patine noire mordorée, <br>signé sur la terrasse et numéroté 17. 4 <br>Cire perdue de A.A. HEBRARD. <br>Porte une étiquette ancienne 3798 au revers. <br>21 x 22 x 12 cm <br><br>Provenance: <br> - Collection particulière, Paris <br><br>L'année 1905 marque un tournant dans la carrière artistique de François Pompon. Effectivement, c'est l'année où il cesse le portrait pour se consacrer aux figures animalières. Par son travail du lisse, du poli du bronze, il ne cherche pas à copier fidèlement le sujet choisi mais plutôt à en saisir le mouvement, c'est d'ailleurs ce qu'il confirme: «Je ne saurais étudier un animal au repos». Cette étude s'effectue suivant un jeu de lumière qui sera l'une de ses recherches principales. «[...] il exaltera le lyrisme de la lumière dans le poli des surfaces. Apercevant sur la route une jeune oie, Pompon voudra mimer une blancheur que la sculpture apprise est impuissante à exprimer. «L'oeuvre de François Pompon évolue dans une quête de pureté de la ligne afin d'offrir au regard «une sculpture sans trou, ni ombre», un glissement doux bercé par la lumière. Les étapes de son travail suivent une progression par la négative, la suppression de la matière. Ce que Bruno Foucart nomme «le travail fondamental, qui est la réduction des accidents, le passage des apparences à l'essence, du nature au non-nature comme aurait dit Gauguin ou, mieux que nature, à la Nature.» L'objet de sa sculpture est d'abord travaillé en détails. La matière est ensuite retirée peu à peu pour que ne soit conservé «que ce qui est indispensable.» – BENEZIT E., Dictionnaire des peintres sculpteurs dessinateurs et graveurs, Paris, Éditions Gründ, 1999, tome 11, p123. – FOUCART Bruno, «François Pompon, le retour du lisse»<br><br>
<br>Amédéo MODIGLIANI <br>(Livourne 12 juillet 1884 - Paris 24 janvier 1920) <br><br>Jeune femme à la frange<br>Épreuve en bronze patiné<br>Signée et numérotée 6/8, <br>Valsuani fondeur, cire perdue<br>Hauteur : 55 cm<br>TP
<br>CHINE, période MING<br><br>VASE de forme Ku en bronze de belle patine <br>cuivrée parsemé d or dit guilt -splasched. <br>La base du col orné de deux têtes de dragon stylisé<br>Chine période Ming<br>H : 37 cm
<p>
Jean Cocteau <br />
(Maisons Laffitte 1889 - Milly la Forêt 1963)<br />

<br />Profil d'Orphée<br />Prototype de l'épée d'Académicien de Jean Cocteau, élu à l'Académie Française en 1953<br />Bronze<br />Executée par Cartier<br />148 x 24 x 2 cm<br />Exposition: Centre Georges Pompidou, Jean Cocteau sur le fil du siècle, Paris, 2003 (concernant l'original)</p>
<br>Thomas-François CARTIER (1879 - 1943)<br><br>
Cavalier arabe <br>
Importante sculpture chryséléphantine en bronze <br>à patines brun-rouge  et doré à tête et mains en ivoire <br>figurant un guerrier brandissant son sabre sur son cheval cabré.<br> Terrasse en pierre de couleur gris nuancé.<br>
Signé "T. Cartier" sur la terrasse <br>
H : 76 cm, L : 50 cm
<br>Chana ORLOFF <br>(Tsaré Constantinovska 1888 - Tel Aviv 1968)<br><br>

Nu feminin au drapé, 1926 <br>
Sculpture en bronze à patine brune, <br>réalisée à cire perdue à la fonderie Landovski <br>
Signé sur la plinthe Chana Orloff, <br>daté 1926 et cachet du Fondeur <br>
H : 64 cm
<br>Camille CLAUDEL <br>(Fère en Tardenois 8 décembre 1864 - Montdevergues 19 octobre 1943)<br><br>

Femme lisant une lettre ou Femme à sa toilette 1897 <br>
Sculpture en bronze à patine brun-noir. <br>Fonte d\ édition posthume réalisée à la Fonderie Delval <br>
Signé C. Claudel sur la terrasse de face.<br> Numéroté 4/8 et cachet du Fondeur sur la plinthe à sa droite <br>
H : 38 cm, L : 39 cm, P : 27,5 cm <br><br>

Bibliographie : <br>R-M. PARIS, Camille Claudel, re-trouvée catalogue raisonné, Editions Aittouares, Paris, 2004, modèle reproduit, p. 394 <br><br>

Un certificat de Monsieur François de Massary, <br>petit-neveu de l\ artiste,<br> en date du 21 décembre 2000, <br>sera remis à l\ acquéreur
<br>Joseph CSAKY <br>(Szeged-Hongrie 1888 - Paris 1971) <br><br>Grand oiseau ou Héron <br>Bronze à patine brune nuancée. <br>Marqué du cachet AC (atelier Csaky), fonte Blanchet, tirage n° EA1. <br>Tirage original limité à 8 exemplaires, <br>plus 2 épreuves hors commerce et 2 épreuves d'artiste,<br> avec autorisation du droit moral. <br>H.: 97 cm. <br><br>Bibliographie: <br>- Félix Marcilhac, Catalogue raisonné de Joseph Csaky, Édition de l'Amateur, 2007, Répertorié sous le n° c 1926-FM. 114/c page 341.<br><br> Exposition: <br>Formes humaines, hommage à Csaky, Musée Rodin 1980 <br>(modèle similaire)<br><br>
<br>Paire de rares statuettes en bronze <br>ciselé et doré, argent et corail, <br>représentant des autruches harnachées d'un collier en argent <br>gravé agrémenté de cabochons <br>en corail figu­rant des têtes à l'antique;<br> elles reposent sur des socles en bois peint <br>à l'imitation du marbre décorés de rosaces et moulures.<br>Allemagne du Sud, fin du XVIIème ou début du XVIIIème siècle.<br>H: 24,5 cm<br><br>
<br>Gustave MIKLOS <br>(Budapest (Hongrie) 1888 - Oyonnax 1967) <br><br>

LE CHIEN <br>

Bronze. <br>
A patine brune, <br>signé et numéroté 1/3. <br><br>
<br><b>ARMAN </b> (Armand Pierre FERNANDEZ, dit) <br>(Nice 1928 - New York 2005) <br><br>

SANS TITRE, 1996 <br>
Série : Transculpture <br>

Bronze à patine verte et dorée <br>
Signé et numéroté 6/8 <br>
Editeur Diego Strazzer, Vérone <br>
Fondeur Bonvicini, Vérone <br>
117 x 59 x 70 cm  (46 x 231/4 x 271/2 in.) <br><br>
<br><b>ARMAN </b> (Armand Pierre FERNANDEZ, dit) <br>(Nice 1928 - New York 2005) <br><br>

DEMETER, 1986 <br>

Bronze à patine brune <br>
Signé et numéroté 2/5 <br>
120 x 57 x 45 cm (471/4 x 221/2 x 173/4 in.) <br><br>

Cette œuvre est répertoriée, <br>dans les archives de Madame Denyse Durand Ruel, <br>sous le numéro 3024 <br><br>
<br>Diego GIACOMETTI <br>(Borgonovo 15 Novembre 1902 - Paris 15 juillet 1985)<br><br>

L\ Autruche <br>
Sculpture en bronze à patine brun-vert et oeuf d\ autruche <br>
H : 50,5 cm, terrasse : 14,5 x 14,8 cm <br>
Signé Diego sur la terrasse <br><br>

Bibliographie : <br> Modèle similaire reproduit dans l\ ouvrage définitif de Daniel Marchesseau, Diego Giacometti, Editions Hermann, Paris, 2005, page 124 <br><br>

Provenance : <br> - Collection privée, Paris <br><br>

Un certificat d\ authenticité <br>de Monsieur james Lord <br>sera remis à l\ acquéreur <br><br>
<br><b>ARMAN </b> (Armand Pierre FERNANDEZ, dit) <br>(Nice 1928 - New York 2005) <br><br>
Tools of Persuasion, 1978 <br>

Bronze à patine argentée, <br>accumulation de revolvers en bronze soudés. <br>
Edition à 8 exemplaires <br>
63 x 40 x 23 cm <br><br>

Provenance : <br> -
Galleria Arte Borgogna, Milan <br> -
Collection particulière, Italie <br><br>

Exposition : <br> 
Paris, FIAC, Galerie Valeur, Nagoya, Japon, 1979, reproduit dans le catalogue
Milan, Galleria Arte Borgogna, Arman, 1990, reproduit dans le catalogue <br><br>

Cette œuvre est répertoriée sous le n° 2785 dans les archives de Madame Denyse Durand-Ruel <br><br>

Cette œuvre est répertoriée sous le n° APA# 8001.78.007 dans les archives Arman à New York <br><br>
In collaboration with Corice Canton Arman Trustee to the Armand P. Arman Trust <br><br>
<br>Chana ORLOFF <br>
(Tsaré Constantinovska (Ukraine) 1888 - Tel Aviv 1968) <br><br>



Femme ôtant sa chemise. <br>Bronze à patine brun nuancé <br>portant Chana Orloff, 1929 <br>et 7/8 sur le côté droit, fondeur SUSSE. <br>Fonte posthume. <br>Hauteur : 67 cm. <br><br>Bibliographie : <br> - « Chana Orloff » Félix Marcilhac, les éditions de l\ amateur, Paris, 1991, un modèle similaire est reproduit en page 235 sous le n° 138.<br><br>
<br>Roger de LA FRESNAYE <br>(Le Mans 1885 - Grasse 1925) <br><br>
ÈVE <br> Épreuve en bronze à patine noire, <br>signée sur la terrasse. <br>Cachet de fondeur Valsuani, numérotée 4/10. <br>H. 44 x L. 31 x P. 20 cm <br>FC<br><br> Provenance : <br> - Ancienne collection Giraudoux. <br><br>Bibliographie : <br>Roger de La Fresnaye, Cubisme et Tradition, Flucbert et ouvrage collectif, Catalogue de l\ exposition du Mans et Barcelone, Somogy, 2005, pages 42-43, reproduite page 42. <br><br>La Fresnaye appartient au Cubisme «historique», celui du groupe de Puteaux (appelé aussi Section d\ Or) constitué en 1911 au sein de l\ atelier de Jacques Villon. Il réunissait alors Apollinaire, Delaunay et Duchamp, Gleizes, Marcoussis, Metzinger, Lhote... Au regard du grand nombre d\ oeuvres peintes, la sculpture cubiste «historique» (1907-1914) bien qu\ essentielle pour le développement de ce mouvement, représente un corpus très restreint. Roger de La Fresnaye n\ aurait produit que moins d\ une vingtaine de modèles. «Eve» est une oeuvre majeure de l\ artiste. <br><br>Le modèle date des années 1909-1910 et représente pour La Frenaye «une montée vers le cubisme» : volumes géométrisés, visage primitivisant; il y a alors une interaction profonde entre ses nus peints et sculptés. Mais La Fresnaye se souvient aussi de la matière lisse, soigneusement polie de son professeur de l\ Académie Julian, Aristide Maillol. Vendue au profit de la Fondation de France.<br><br>
<br>François POMPON <br>(Saulieu 9 mai 1855 - Paris 6 mai 1933)<br><br>Dindon, modèle créé en 1925.</B><BR> Sculpture en bronze à patine brune.<BR>Fonte réalisée entre 1925 et 1933 à la Fonderie VALSUANI. <BR>Signé POMPON  et cachet Cire perdue C. VALSUANI sur la terrasse<BR>H : 24,8 cm, L : 10,2 cm<BR><BR>Un certificat de Monsieur Jocelyn Reboul sera remis à l acquéreur.<BR><BR>Remarque : Modèle édité à moins de dix exemplaires, non numérotés. Il n a jamais été édité de fontes posthumes de ce modèle.<br><br>
<br>École ITALIENNE de la Fin du XVIIème  <br>ou du début du XVIIIème siècle <br><br>Saint-Jean prêchant <br>Plaque ovale en lapis lazuli <br>(petits accidents)<br> Encadrement de bronze et cuivre doré à réserves ornées de lapis lazuli <br> et sommé d'un fronton rocaille <br>Diam. : 16,5 cm<br><br>
<br>Demeter Haralamb CHIPARUS <br>(Dorohoi (Roumanie) 16 Septembre 1886 - Paris 22 Janvier 1947)<br><br>

Butterfly dance <br>
Rare sculpture chrysélephantine en bronze à patines brun, <br>bleu-vert et doré à tête, <br>partie de buste et bras en ivoire. <br>
Socle en onyx. <br>
Signé \"D.H Chiparus\" sur la terrasse <br>
H : 43 cm <br><br>

Bibliographie : <br>\"Chiparus, master of Art Deco\" de Alberto SHAYO, Abbeville press publishers, modèle similaire reproduit page 124, N °56. <br><br>
<br> Époque Louis XVI<br><br>Beau vase de forme navette en bronze finement ciselé et doré <br>aux deux ors ou bronze patiné. <br>Il presente, lateralement, deux anses à tête de satyre. <br>Couvercle à graine et palmettes. <br>Base à piedouche souligné de tores de feuilles de laurier. <br>Socle quadrangulaire de marbre noir. <br>Epoque Louis XVI <br> H: 36 - L: 31 - P: 17,5 cm <br><br>Bibliographie : <br> Ce vase est à rapprocher des oeuvres de Pierre Gouthière illustrée dans Antiquariato n°244 Août 2001 pages 62, 63<br><br>
<br>Mahmoud MOKHTAR <br>(Douar skouila-Tanbara 10 mai 1891 - 28 mars 1934) <br><br>École égyptienne <br>Femme assise <br>Sculpture en bronze à patine brune, <br>signée sur le côté gauche de la base <br>H: 35 cm - 13 3/4 in. <br><br>Bronze with brown patina, <br>signed on the left-hand side of the base<br><br>