Résultats des ventes aux enchères d'Objets d'art par Gazette-art.com Gazette-art.com, ventes aux enchères Gazette-art.com, auction results
-Votre email -Mot de passe Besoin d'aide ?
Newsletter
Les résultats de ventes aux enchères de Verrerie triés par prix croissant.

<p>Tadao Ando (né en 1941) <br /> Ensemble de trois sculptures <br /> Verre <br /> Signé et daté « Venini 2011 Ando » <br /> Date de création : 2011 <br /> H 57 cm <br /> épreuve d’artiste - Pièce unique  </p>
<p>Ettore Sottsass (1917-2007) <br /> Cosmogonia <br /> Vase <br /> Verre <br /> Signé et daté « Ettore Sottsass Venini 94 » <br /> Date de création : 1994 <br /> H 60 cm <br /> Prototype - Pièce unique  </p>
<br>Émile GALLÉ <br>
(Nancy 4 mai 1846 - Nancy 23 septembre 1904)<br><br>Grand vase de forme balustre <br>sur piédouche et col polylobé étiré à chaud. <br>Épreuve réalisée en marqueterie <br>de verre blanc, jaune et ambre à salissures intercalaires. <br>Décor de Solanées gravé à l'acide <br>et entièrement repris à la meule à petite facettes et finement ciselé <br>(Accident au piédouche, <br>infime éclat au col et petites bulles éclatées en surface).<br>Signé et daté 1900.<br>Haut. 42 cm<br><br>
<br>Émile GALLÉ <br> (Nancy 4 mai 1846 - Nancy 23 septembre 1904)<br><br>

Marqueterie les Ancolies<br>

Vase en verre multicouche à décor d ancolies à fleurs et feuilles en marqueterie de plaquettes affleurantes et applications. Le fluorescent décor à inclusions de poudres métallifères argentées est repris en fine 
ciselure à la roue.
Harmonieuses couleurs aux tons déclinés de violet, rouge,rose, mauve et vert bleuté sur un fond aune lumineux, délicatement contrasté.
Corps pansu à quatre jambages violine, accolés à chaud, en bordure, ajourés, galbés et appliqués sur le piedouche piriforme, de couleur vert d eau à stries intercalaires, disposé en retrait et s évasant pour former la base.<br>
Signé<br>
Hauteur : 35,5 cm. Diamètre : 16,5 cm<br><br>
Le piètement et la base ont été remodelés postérieurement, préservant l assise sans nuire notablement à l esthétisme de cette pièce exceptionnelle.<br><br>
Bibliographie :<br> Modèles variants reproduits dans:<br>
- L ART NOUVEAU Retrouvé par Michel Draguet Editions SKIRA/SEUILp. 156
-L ART du Verre en France 1860-1914 par Jeanine BLOCH-DERMANT Edita DENOEL p.94<br><br>
<br>Émile GALLÉ <br> (Nancy 4 mai 1846 - Nancy 23 septembre 1904) <br><br>Marqueterie aux Iris-Insectes en application. <br>RARE VASE en verre multicouche de forme tubulaire à col trilobé, pincé à chaud. Pourtour à décor en «intercalaire» et en «marqueterie» de palmettes affleurantes d'iris en fleur et en boutons, de feuilles, tiges et boutons détourés en réserve, repris à la roue et de feuilles, tiges et boutons appliqués en haut relief, finement ciselé au touret. Sur une feuille et un pétale sont appliqués une coccinelle et un scarabée. Lumineuses couleurs contrastées de rouge, rose, vert printanier, jaune miel sur fond ambré, translucide et blanc-laiteux, entièrement martelé à larges et fines facettes. Signature gravée à la pointe au trait double, dite japonaise. <br>Haut.: 31 cm. Diam.: 7,8 cm<br><br>
<br>Émile GALLÉ <br> (Nancy 4 mai 1846 - Nancy 23 septembre 1904)<br><br>

Marqueterie de verre aux papillons<br>

Vase de forme balustre en verre brillant multicouche à col renflé souligné d une bordure mouvementée détourée en réserve.
Décor de papillons aux ailes déployées en marqueterie de plaquettes affleurantes entièrement ciselé à la roue, de couleurs lumineuses blanc-laiteux, mauve- rosé, rouge-vermillon et jaune nacré et de feuillages gravés en réserve et repris en ciselures à la meule.
Fond violet et ambré, rouge- rosé et blanc-gris nuagé de filaments laiteux, injectés de poudres violacées sur paillons d or.<br>
Signé Gallé au trait double<br> et inscription Expo 1900 gravés à la pointe<br>
Hauteur : 29,8 cm<br>
(Petit fêle de cuisson non traversant dans une bulle interne et éclats à la base)<br><br>
Bibliographie : <br> Modèles variants reproduits dans: <br>
- L Art du Verre en France 1860-1914 par Jeanine BLOCH-DERMANT Edita Denoël page 78<br>
- Glas of Art Nouveau (Kitazawa Museum) par KIYOSHI SUZUKI (1994)<br><br>
<br>DAUM Nancy<br><br>
Violettes et sauterelles
Haut vase en verre double, <br>de forme rouleau à col légèrement évasé.<br> Base cintrée et bulbée ornée d\ une frise de motifs stylisés en réserve <br>sur un fond niellé d\ or. <br>Décor finement détouré, peint et émaillé à froid de violettes à tiges et feuilles vert nuancé sur un fond givré jaspé de poudres violet dense et blanc laiteux très contrasté.<br> La base du fût est cernée de lignes mouvementées servant de cartouches dorées à trois sauterelles rehaussées à l\ or<br>
Signature dorée DAUM = Nancy sous la base
<br>H.: 56 cm, base D.: 16 cm<br><br>
<br>Émile GALLÉ  <br>(Nancy 4 mai 1846 - Nancy 23 septembre 1904) <br><br>
Vase calice \"Le Figuier\", <br>en marqueterie de verre en deux parties.<br>

Le gobelet supérieur évasé porte la marque au crayon gras du chrisme et des branches de figuier qui devaient être dégagés à la roue.<br>
La partie inférieure est ornée de deux grosses larmes en verre appliqué.<br>
Non signé. <br>(Deux fissures).<br>
Haut. : 60 cm.<br><br>

- Un exemplaire terminé et signé, au Musée de l\ Ecole de Nancy, porte l\ inscription : \"Car tous les hommes sont les fils du même père. Ils sont la même larme et sortent du même oeil. Victor Hugo\".Il faisait partie de l\ envoi d\ Émile Gallé à l\ Exposition Universelle de 1900.<br><br>

Placé sur le four du verrier, il rappelait l\ engagement de l\ artiste en faveur du capitaine Dreyfus.
Voir le catalogue de l\ exposition \"l\ Ecole de Nancy, 1889-1909\", à Nancy, galeries Poirel, avril-juillet 1999, N° 111, reproduit p.202. <br><br>
<br>Gabriel ARGY-ROUSSEAU (1885-1953)<br><br> Exceptionnel vase modèle «guerriers Antiques» <br>en pâte de verre dans les tons de jaunes et oranges. <br>Circa 1930. <br>Signé.<br> H.: 31 cm. <br><br>Bibliographie: <br> - Janine Bloch-Dermant, G. Argy-Rousseau les pâtes de verre Catalogue raisonné, édition de l'Amateur, 1990, p. 220 sous la référence n° 30,01<br><br>
<br>Émile GALLÉ  <br>(Nancy 4 mai 1846 - Nancy 23 septembre 1904) <br><br>
Vase en forme de tulipe au naturel, <br>en verre multicouche violine et blanc opaque, <br>découpé et formé à la pince.<br>

Le pied, formant tige et oignon, en verre filigrané à paillons.<br>
Signé Gallé en gravure.<br>
Etiquette \"n° 39\", sous la base.<br>
Haut. : 34 cm.<br>
Avec le dessin aquarellé préparatoire, grandeur nature. <br><br>
<br>DAUM<br><br> Grand vase balustre sur piédouche.<br> Épreuve réalisée en verre doublé vert sur fond orange nuancé blanc sur le haut du col à salissures d'oxydes intercalaires. Décor d'un géologue sur fond de frondes vertes, Nevroptaris, Pacopteris, Sphenopteris, Sigillaires et Lepidodendrons fougères, gravé en camée à l'acide, entièrement ciselé et repris à la meule. <br>Signé. <br>- Pièce unique, <br>commande spéciale exécutée pour Charles Barrois.<br> Haut. 34 cm <br><br> Prov. Offert à Charles BARROIS par la Société des Forges et Aciéries du Nord et de l'Est en 1909. - Charles BARROIS (1851-1939), géologue, membre de l'académie des Sciences. - Resté dans la famille depuis 1909. - Extrait d'une lettre de François Villain à Charles Barrois en date du 9 juin 1909 à Nancy «...<br>J'allais précisément vous écrire pour vous renouveler encore une fois les remerciements de la Société des Forges et Aciéries du Nord et de l'Est pour le grand intérêt que vous avez pris à ses recherches de Marly, et les précieux conseils que vous lui avez donnés à cette occasion. Pour commémorer le souvenir de cette collaboration nous avons demandé à notre ami Daum l'artiste verrier de notre ville, de vouloir bien fabriquer spécialement un vase dont le décor serait inspiré de la flore houillère. Ce vase vient d'être seulement terminé. Je pense qu'il pourra vous être expédié dès demain et que vous le recevrez dès la fin de la semaine. Au nom de la Société des Forges et Aciéries du Nord et de l'Est, je me permets de vous prier de lui réserver bon accueil et de croire que nous resterons toujours vos obligés.» - Extrait d'une lettre de Charles Barrois du 14 juin 1909 «La prochaine fois que j'aurai à faire un cours sur la flore houillère, ce qui m'arrive chaque année, j'aurai grand soin de ne pas conduire mes élèves voir l'objet de la leçon, dans le musée houiller, sous forme d'affreux débris fossiles noirs. Je ne manquerai pas de les réunir autour de l'oeuvre artistique de votre ami Daum, où ils verront comment le mineur travaille au milieu de la forêt vivante, parmi les frondes vertes des fougères, ressucitées par les maîtresverriers de Nancy. Ils apprendront, grâce à vous les caractères, si savamment reproduits, des Nevropteris, Pacopteris, Sphenopteris, et ils verront même au fond du vase, que la houille est formée de bris de Sigillaires et de Lepidodendrons. Ils vous devront de la reconnaissance, d'avoir ainsi appelé l'art au secours de la science, pour leur apprendre mes leçons.....»<br><br>
<br>William MORRIS  <br>(Né en 1957 à Carmel by the Sea en Californie) (U.S.A.)<br><br>
\" Suspended Artifact \" <br>

Rare et exceptionnelle sculpture en verre soufflé gravé à la façon d\ une peinture rupestre d\ une scène de chasse de couleurs vives sur fond transparent bleuté, pailleté or où se mêlent les hommes pourchassant des cervidés dans une scène violente, qui se développe sur les deux faces. Sa forme évoque une grande besace en peau retournée transpercée par une corne de gazelle <br>
Signée et datée 90 <br>
Haut : 40 cm - Larg : 50 cm <br><br>
Artiste de renommée internationale, il est considéré comme l\ un des rares créateurs à avoir su transcender la technique du verre soufflé au niveau de la sculpture monumentale. Bien que, influencé par son époque dont il s\ approprie les progrès techniques, il sait réinventer de façon magistrale et très personnelle les fragments du passé, les histoires de chasse, les contes et les rituels ancestraux. Cette fascination pour la nature et les hommes primitifs est à la base de sa création artistique dans un style inimitable, sous forme d\  \" artifacts \" son thème récurrent.
Artiste rare et très recherché, ses œuvres sont dans les grandes collections privées et publiques aussi bien aux U.S.A qu\ en France, Japon, Angleterre etc..<br><br>
<br>"Brocard P.J. Paris, vers 1880<br>Grande bouteille à long col annelé et panse globulaire en verre verdâtre à décor émaillé en polychromie et doré.<br>Sur la panse, trois médaillons circulaires perlés garnis d arabesques de palmettes bifides se détachent sur un fond tapissant d arabesques foliées.<br>Sur le col, registres de motifs géométriques et ponctués de bleus.<br>Signé à la base de la panse : « Brocard et fils ».<br><br>Hauteur : 50 cm<br><br>Philippe-Joseph Brocard (1831-1896) commence sa carrière comme restaurateur d antiquités et s intéresse particulièrement à la verrerie orientale, dont il reproduit la technique de décoration syrienne des XIIIe et XIVe siècles sur des lampes de mosquée en verre émaillé et doré.<br>L intérêt pour le verre émaillé islamique se développe dans les années 1860, suite à la modernisation de la ville du Caire par Isma il Pacha en attirant des investisseurs étrangers. Plusieurs lampes de mosquée médiévales sont exposées à l Exposition Universelle de 1867. Brocard y expose la copie d une coupe sur piédouche très proche des originaux mamelouks et rencontre un grand succès.<br>Il remporte aux Expositions suivantes plusieurs prix et ses pièces inspirent de nombreux verriers orientalistes dont Salviati et Gall. Après son décès en 1896, son fils Emile poursuit la production du même genre de décors émaillés.<br><br>(POUILLON (F.), Dictionnaire des Orientalistes de langue française, Paris, 2008, p. 150-151 ; CAPPA (G.), Le génie verrier de l Europe, Bruxelles, 1998, p.191.)" <br><br>
<br>Émile GALLÉ <br>  (Nancy 4 mai 1846 - Nancy 23 septembre 1904)<br><br>

"Marqueterie aux Iris-Insectes en application" <br>
Rare vase en verre multicouche, <br>de forme tubulaire à col trilobé, pincé à chaud.<br> Pourtour à décor en "intercalaire" et en "marqueterie" de plaquettes affleurantes d iris en fleur et en boutons, de feuilles tiges et boutons détourés en réserve, repris à la roue et de feuilles, tiges et boutons appliqués en haut relief, finement ciselé au touret pour en affiner les contours. Sur une feuille et une pétale sont appliqués et ciselés une "coccinelle" et un "scarabée". Lumineuses couleurs harmonieusement contrastées de rouge, rose, vert printanier, jaune miel sur un fond ambré, translucide et blanc-laiteux entièrement martelé à larges et fines facettes.<br>
Signature "GALLE" gravé à la pointe au trait double, dite japonisante<br>
H: 31 cm - D: 7,8 cm<br><br>
<br>Louis. Comfort. TIFFANY<br><br>

Favrile glass<br>

Vase à corps pansu et col tubulaire en verre irisé orné en pourtour à égales distances et de longueurs alternées de filaments à embouts de pastilles appliqués en haut relief.<br>
Signé, étiquette d origine et numéroté 6332C (Circa 1908)<br>
Hauteur : 37 cm<br><br>
<br>Émile GALLÉ  <br>(Nancy 4 mai 1846 - Nancy 23 septembre 1904)<br><br>

Papillons Nocturnes, 1889 <br>

Exceptionnel vase symboliste dit de "tristesse" en cristal incolore et partiellement violacé, doublé d une "pâte noire" <br>
Le corps bulbeux est entièrement martelé à fines facettes sur un piédouche en retrait, légèrement évasé, gravé en intaille d ailes de papillon stylisées <br>
Le col noir est épaulé et ourlé <br>
Le décor double face est gravé à la roue en intaille, de phalènes et de sphinx, soit posé, soit virevoltants autour d une flamme "mystique" disposée au centre, finement ciselée au touret, symbolisant la "lumière" face aux "ténèbres", irradiant de rayons lumineux les papillons nocturnes attirés par son éclat
<br>Signature gravée sous la base dans un papillon : <br> Emile GALLE Nancy E+G Fect. N° 260 <br>
H : 20 cm. D : 15,5 cm <br><br>
Bibliographie : <br>Modèle variant reproduit dans "L Art du verre en France 1860-1914" par Jeanine BLOCH-DERNANT. <br>Editions DENOEL, page 76 (Signature similaire à celle du vase intitulé "L Amour chassant les papillons noirs" page 128 du livre de référence)<br><br>
<br>René LALIQUE <br>(Aÿ Champagne 6 avril 1860 - Paris 5 mai 1945)<br><br>

 VASE À LA CIRE PERDUE "QUATRE GERBES D'ÉPIS, AJOURS" <br>Signé "R. Lalique" et numéroté 259-21 au revers de la base. <br>Créé le 7 avril 1921 <br>Haut. 18,5 cm (7 1/4 in) <br><br>Bibliographie: <br>Félix Marcilhac, "René Lalique, catalogue raisonné de l'oeuvre de verre", Les éditions de l'amateur, Paris, modèle référencé sous forme de dessin sous le numéro CP 332<br><br>
<p>Flavio Poli <br />(Italian, Chioggia 1900 - Venice 1984) <br /><br /> Siderale <br /> Vase <br /> Sommerso <br /> Vase décoré avec une large murrine en cercle <br /> concentrique <br /> Seguso Vetri d’Arte Murano <br /> Date de création : 1952 <br /> H 24,5 cm <br /> <br />Bibliographie : <br />Catalogue de l’exposition Die <br /> Fünfziger, Stilkonturen eines Jahrzehnts, Museum <br /> Villa Stuck, 13 janvier – 26 février 1984, illustration <br /> de couverture et p. 115 <br /> Marc Heiremans, Art Glass from Murano, 1993, <br /> p. 162 <br /> Franco Deboni, Murano’900, 1996, photo de <br /> couverture et p. 230, fig. 146 <br /> Ricke and Schmitte, Italian Glass Murano-Milan, <br /> pp. 240, 241  </p>
<br>Émile GALLÉ  <br>(Nancy 4 mai 1846 - Nancy 23 septembre 1904) <br><br>
Important vase balustre à décor violet, aubergine et vert,<br> en marqueterie de verre et coulures appliquées (bulles ouvertes).<br>

Non signé.<br>
Vers 1900.<br>
Haut. : 40 cm.<br><br>
- Modèle similaire, en bleu, au Musée de l\ impression sur étoffe à Mulhouse.<br><br>
<br> Porte pinceaux «bitong» en verre rouge décoré en overlay vert de cerfs, chauve souris et grue sur des rochers et parmi des nuages en forme de lingzhi. Au revers de la base la marque Qianlong à quatre caractères. <br>Chine, époque QIANLONG (1735 - 1796) <br>(Petit éclat au bord)<br> H: 12,3 cm<br><br>
 <br>Porte pinceaux «bitong» en verre turquoise, décoré en overlay rouge de papillon volant au dessus de pivoines, iris et cerisier en fleurs et d'un poème sur l'automne. Au revers de la base la marque Qianlong à quatre caractères. <br>Chine, époque QIANLONG (1735 - 1796) <br>H: 12 cm<br><br>
<br>Émile GALLÉ (Nancy 4 mai 1846 - Nancy 23 septembre 1904) & <br>Victor PROUVÉ (Nancy 13 août 1858 - Sétif 15 février 1943).<br><br>
Vase \"Les hommes noirs, 1900\", en verre soufflé de forme sphérique à col étranglé entre deux anses appliquées, décor floral dégagé à l\ acide et repris à la roue, portant les inscriptions: \"Hommes noirs, d\ où sortez-vous ? / Nous sortons / de dessous terre / Béranger\". <br>
Signé \"Gallé 1900\" et \"V. Prouvé\". <br>
Haut. : 39 cm.<br><br>

- Exposé à l\ Exposition Universelle de Paris, 1900. <br>

- Présenté à l\ exposition \"L\ Ecole de Nancy, 1889-1909\", à Nancy, galeries Poirel, avril-juillet 1999, reproduit p.77 du catalogue. <br>
- Présenté à l\ exposition \"Le testament artistique d\ Émile Gallé\", à Paris, Musée d\ Orsay, juin-septembre 2004, reproduit p.133 du catalogue. <br>
- Exemplaire similaire au Musée de l\ École de Nancy <br><br>
<br>Émile GALLÉ <br>(Nancy 4 mai 1846 - Nancy 23 septembre 1904)<br><br>

" La Flambe d eau " ou " l Iris " <br>
Exceptionnel calice floral déroulant toutes les facettes magiques mais complexes du verre marqueté, appliqué, oxydé, nous révélant l univers lumineux et sombre des marécages.
Le galbe des pétales, à la fois enveloppant et détaché évoque la flexible fragilité de la fleur d iris et leur transparence laisse percevoir à travers la couleur vitreuse du verre, les filets jaspés de poudres roses et bleutées et les inclusions d oxyde intercalaires polychromes aux reflets métallisés.<br><br>
La fleur, les boutons, les feuilles effilées en marqueterie de verre et plaquettes affleurantes sont gravés puis finement ciselés au touret pour en affiner les contours et souligner leur délicate couleur pastels rouge, rosé, turquoise, violet-parme et vert d eau.
Les superbes coulées incolores appliquées en haut relief longent et animent la surface du calice jusqu à son piétement où tige et feuille semblent immergés dans la surface ondée, rouge et violacé, de l eau. <br>
Importante signature " Gallé " gravée au stylet sur le corps du vase <br>
H : 39,3 cm, D : 14,5 cm
<br><br>
Bibliographie :  <br>
- " L art du verre en France, 1870-1914 " de Janine Bloch-Dermant, Edita Denoel, page 82. <br>
- " Glass by Galle " de Alastair Duncan et Georges de Bartha, page 95, n°135 
- " The Paris Salons, 1895 - 1914, volume IV " de Alastair Duncan, modèle variant reproduit page 214. <br><br>
Historique : <br> - Un vase similaire figurait dans la vitrine d exposition des œuvres majeures d Emile Galle à l occasion de l Exposition Universelle de 1900 à Paris.<br><br>
<p>Fulvio Bianconi  <br />(Italian, Padova 1915 - Milano 1996) <br /><br /> A fasce <br /> Vase <br /> Venini <br /> Deux cachets à l’acide venini murano italia <br /> Trois exemplaires connus de ce vase, l’un dans <br /> une collection privée, le second au Venini <br /> Museum, mais disparu depuis et cet exemplaire <br /> Date de création : 1954 <br /> H 28 × L 15,5 × l 12 cm <br /><br /> Provenance : <br /> - Vente Christie’s, Genève, mai 1990, <br /> Lot 222 <br /> <br />Bibliographie :<br /> « Glas Vom Jugendstil bis Heute <br /> – Sammlung Gertrud und Dr. Karl Funke-Kaiser », <br /> Koeln 1981, p. 495, fig. 385 <br /> Franco Deboni, Le Verre Venini, Torino, 1989, n° 139  </p>